|

Gestion du stress scolaire : libérez vous des fausses obligations

an Indian female student frees herself from tensions. It floats above the books in sunlight. a feeling of freedom

Introduction

La gestion du stress scolaire est un enjeu majeur pour de nombreux étudiants. Il est facile de se sentir submergé et de se fixer des objectifs arbitraires :

  • Entre les devoirs à rendre,
  • les examens à préparer
  • les attentes de la société,

Ces croyances limitantes peuvent engendrer un sentiment de culpabilité et de frustration. Nous allons vous donner des conseils pour vous améliorer dans vos études, en vous libérant de ces fausses obligations.

N’oublions pas les parents :

Les parents imposent souvent de fausses obligations à leurs enfants pour réussir à travers eux. Ils ne tiennent pas compte des compétences, des goûts et des aspirations de l’enfant. Ils imposent une idée de réussite irréaliste. Au lieu de se concentrer sur l’acquisition de compétences et de connaissances qui permettront à l’enfant de s’épanouir, les parents recherchent souvent une réussite totale et une reconnaissance sociale.

Par exemple, un parent voulait que son enfant obtienne des points maximum pour impressionner son supérieur hiérarchique. Cette compétition a conduit à des tensions et à la violence entre les enfants. À présent, le fils échoue et le père ne se soucie plus de l’apprentissage de son enfant, mais seulement de se vanter devant son chef. Cela limite l’avenir de l’enfant et crée des pensées limitantes.

Prendre conscience des fausses obligations

La première étape pour se libérer des fausses obligations est de prendre conscience de leur existence. Souvent, nous nous imposons des buts à atteindre sans réellement en avoir besoin.

Par exemple ; Nous nous disons :

  • « je dois obtenir une note parfaite à cet examen »
  • « je dois finir ce devoir avant tout le monde ».

Ces attentes auto-imposées peuvent être sources de stress et de pression inutiles. Il est important de réaliser que ces objectifs ne sont pas réellement nécessaires pour notre épanouissement personnel.

Remplacer les fausses obligations par des objectifs réalistes

Une fois que vous avez identifié vos fausses obligations, il est temps de les remplacer par des objectifs réalistes et atteignables. Au lieu de vous dire :

« Je dois obtenir une note parfaite à cet examen »

  • vous pouvez vous fixer comme objectif

« Je vais étudier régulièrement et donner le meilleur de moi-même ».

En remplaçant les fausses obligations par des objectifs réalistes, vous vous donnez la possibilité de progresser de manière sereine et efficace. C’est souvent aussi irréaliste.

Cultiver l’acceptation de soi

La raison pour laquelle, nous nous imposons ces fausses obligations est liée à une recherche de validation et de reconnaissance. Nous pensons que si nous n’atteignons pas ces objectifs, nous ne serons pas considérés comme des personnes « convenables ». Cultiver l’acceptation de soi et se rappeler que notre valeur ne dépend pas que de nos résultats scolaires, nous aide.

Nous sommes des êtres humains complexes et notre valeur réside dans notre singularité, nos talents et nos qualités personnelles.

Se fixer des objectifs mesurables et progressifs

Pour améliorer vos résultats scolaires, il est important de se fixer des objectifs

  1. mesurables
  2. progressifs.

Au lieu de vous dire :

« Je dois avoir une moyenne de dix-huit sur vingt à tous mes examens »,

  • vous pouvez vous fixer comme objectif

« j’aimerais augmenter ma moyenne de deux points d’ici la fin de l’année ».

En ayant des objectifs mesurables et progressifs, vous vous donnez des repères concrets et vous pouvez mesurer vos progrès de manière objective.

Faire preuve de bienveillance envers soi-même

Lorsque vous vous fixez des objectifs et que vous travaillez pour les atteindre, il est important de faire preuve de bienveillance envers vous-même. Il est normal de faire des erreurs et de ne pas toujours atteindre nos objectifs.

Apprenez à :

  • vous pardonner
  • vous encourager dans vos efforts.

La bienveillance envers soi-même maintient une motivation durable. Elle évite de tomber dans un cercle vicieux de culpabilité et de dévalorisation.

Demander de l’aide si nécessaire

Si malgré tous vos efforts, vous vous sentez toujours submergé par le stress scolaire et les fausses obligations, n’hésitez pas à demander de l’aide. Parlez-en à un enseignant, un conseiller d’orientation ou à un professionnel de la santé mentale. Ils pourront vous apporter un soutien et des conseils adaptés à votre situation particulière.

Conclusion

La gestion du stress scolaire passe par la libération des fausses obligations.

En prenant conscience :

  • de ces croyances limitantes
  • en les remplaçant par des objectifs réalistes
  • en cultivant l’acceptation de soi
  • en se fixant des objectifs mesurables et progressifs
  • en faisant preuve de bienveillance envers soi-même
  • en demandant de l’aide si nécessaire,

Vous pouvez améliorer vos résultats scolaires et vivre une expérience étudiante plus épanouissante.

N’oubliez pas que vous êtes plus qu’un simple élève, vous êtes un être humain avec des talents uniques, une valeur intrinsèque et un avenir à construire.

Publications similaires