|

La « Monk mode » et les étudiants : un mode de vie pour optimiser ses études.

Introduction

Dans le monde des études, il est souvent difficile de trouver un équilibre entre les cours, les travaux, les examens et les activités extrascolaires. Les étudiants sont constamment sollicités par de nombreuses distractions, comme les réseaux sociaux, les jeux vidéo et les sorties entre amis. Cependant, il existe une approche qui permet de se concentrer pleinement sur ses études et d’optimiser sa productivité : la « monk mode ».

Qu’est-ce que la « monk mode » ?

La « monk mode » est un concept qui tire son origine des moines, connus pour leur discipline et leur dévouement à la prière et à la méditation. Dans le contexte des études, la « monk mode » consiste à se déconnecter temporairement du monde extérieur pour se concentrer uniquement sur ses études. Cela implique de mettre de côté les distractions et de se consacrer pleinement à l’apprentissage.

Comment mettre en place la « monk mode » ?

1. Créer un environnement propice à l’étude :

Il est essentiel de trouver un endroit calme et bien organisé pour étudier. Éliminez toutes les distractions potentielles, comme les téléphones portables, les ordinateurs personnels et les réseaux sociaux. Rangez votre espace de travail de manière à ce qu’il soit ordonné et propice à la concentration.

2. Établir un emploi du temps strict :

Planifiez votre emploi du temps de manière à consacrer des plages horaires spécifiques à l’étude. Fixez-vous des objectifs réalistes et respectez-les. Essayez de vous tenir à votre emploi du temps de manière rigoureuse, en vous accordant des pauses régulières pour vous reposer et vous détendre.

3. Adopter des techniques de gestion du temps :

Utilisez des techniques de gestion du temps pour optimiser votre productivité. Par exemple, la technique du Pomodoro consiste à travailler pendant vingt-cinq minutes, puis à faire une pause de cinq minutes. Répétez ce cycle plusieurs fois avant de prendre une pause plus longue. Cette approche permet de maintenir sa concentration et d’éviter la fatigue mentale.

4. Utiliser des outils de productivité :

Il existe de nombreuses applications et outils en ligne qui peuvent vous aider à rester concentré et à gérer votre temps de manière efficace. Par exemple, des applications de blocage des réseaux sociaux peuvent vous aider à éviter les distractions en ligne, tandis que des applications de prise de notes vous permettent de garder une trace de vos idées et de vos progrès.

5. La méditation:

Dans le contexte de la « mode moine » la méditation est pratiquée dans une routine. En effet, elle alterne avec le travail, et le sommeil. La méditation permet de se focaliser pleinement sur le moment présent, en mettant de côté les distractions et les pensées parasites. Dans cet état de concentration intense, appelé « mode moine », notre cerveau est plus réceptif à l’acquisition de nouvelles informations et à leur mémorisation.

De plus, la méditation favorise la relaxation et réduit le stress, ce qui est essentiel pour une bonne santé mentale et pour optimiser les capacités cognitives. En alternant régulièrement le « mode moine » et la méditation, les élèves peuvent améliorer leur capacité de concentration, leur mémoire et leurs performances scolaires.

C’est donc une pratique à considérer pour maximiser le potentiel d’apprentissage.

Les fonctions exécutives et le mode « Monk mode » :

Les fonctions exécutives, telles que la gestion du temps et la capacité à se concentrer, jouent un rôle crucial dans le processus d’apprentissage des élèves. Cette approche « Mode Monk » est car elle combine les principes de la Loi de Parkinson et l’exercice de la pleine conscience. En effet, en se concentrant sur une seule tâche à la fois et en évitant les distractions, les élèves peuvent améliorer leur gestion du temps et leur productivité. De plus, en méditant régulièrement, ils peuvent renforcer leur capacité à se concentrer et à rester présents dans l’instant, ce qui favorise un apprentissage plus efficace. En adoptant le mode « moine », les élèves peuvent ainsi optimaliser l’exécution des fonctions exécutives et leur apprentissage.

6. Remarque importante

Le monde, et la société sont un élément important de notre psyché. L’ignorer est une erreur.

Histoire

Après, la tendance de l’époque 60 et le « baba cool », le LSD, les communautés , on a vu arriver les working girl/men, la cocaïne, les palais trophée … Puis, on a été dans la génération cool et détente/gaming, solitaire et en communauté virtuelle, on voit revenir la mode « monastère victorien ». L’histoire est un balancier sans fin.

En fait, ce balancier éternel reflète notre peur de l’avenir autant que la volonté de tenter de maîtriser un peu notre univers. Un employer, ou étudiant « monk », est un bien inestimable pour notre ego personnel, parental ou patronal. Mais, personnellement, la question centrale est l’équilibre de la psyché humaine. Or, actuellement, certaines communautés, et personnes sont revenues à la mode d’austérité/autorité religiosité. Le tout s’articule sur l’incertitude, et à la peur de l’avenir. Et la génération suivante ira vers la nature et relâchement. Tous ces systèmes posent, en fait, la question de l’équilibre.

Équilibre

La mode et les influenceurs de tous types, ont besoin d’une tendance, et elle est ensuite reprise à la folie par tous les autres. La psyché humaine a besoin de contact, de fêtes, de rencontres, et de découverte. Et elle a besoin, aussi, de calme, de maturation, de concentration, de spiritualité, de résultats. C’est un mélange de tout cela. Alors oui, la « Monk Mode » est un bien qui peut développer la productivité. Mais sans excès et en gardant des ouvertures vers le monde. Rappelons-nous que le but de la vie est de vivre, et non seulement d’avoir des résultats et de l’efficacité. Ce n’est pas l’efficacité qui forge les couples, ni fait grandir et mûrir nos enfants. L’efficacité dans ses domaines humains et intimes est plus souvent à la base des névroses et souffrances.

Le but du monastère : la rencontre avec l’amour de Dieu.

Le but du monastère est d’offrir un espace propice à la rencontre avec l’amour de Dieu. C’est un lieu où les individus peuvent se retirer du tumulte quotidien pour se consacrer à la prière, à la méditation et à la contemplation. C’est un lieu où l’on peut trouver le calme intérieur nécessaire pour se connecter avec sa spiritualité et cultiver une relation profonde avec Dieu. Les moines et les moniales vivent une vie de renoncement et de simplicité, dans une organisation matérielle et sociale qui permet de se concentrer sur leur « essentiel » : un amour autre ou une rencontre spirituelle avec soi. Or cet « essentiel » n’est pas de se retirer de la course économique et du résultat. Ils suivent une routine quotidienne rythmée par la prière, la méditation et le travail manuel, ce qui leur permet de se rapprocher de Dieu et d’approfondir leur découverte de soi et de l’Autre.

La vie au monastère est une quête constante de recherche, de sens et de spiritualité qui guide les individus dans leur cheminement intérieur.

Donc ne nous trompons pas d’objectif dans l’application de cette ascèse mentale. Le but de la Monk mode est une tentative de s’améliorer et non d’éviter la rencontre avec l’autre, et produire seulement de l’efficacité. Sinon, nous risquons de passer à côté de choses plus importantes.

Conclusion

La « Monk mode » est une approche efficace pour optimiser ses études et améliorer sa productivité. En se déconnectant temporairement du monde extérieur et en se concentrant pleinement sur ses études. Ainsi, les étudiants peuvent atteindre de meilleurs résultats académiques. Il est important de créer un environnement propice à l’apprentissage, d’établir un emploi du temps strict, d’adopter des techniques de gestion du temps et d’utiliser des outils de productivité. En mettant en place une « Monk mode » équilibré, les étudiants peuvent se donner toutes les chances de réussir leurs études.

https://www.rtbf.be/article/le-monk-mode-cette-methode-monacale-censee-booster-la-productivite-au-travail-11258242

Publications similaires